Punaises de lit

Les questions que vous vous posez sûrement au sujet des punaises de lit

Généralités

La punaise de lit est un insecte rampant de 1,5 à 7 mm selon son développement.

L’espérance de vie d’une punaise de lit est de 6 à 24 mois avec un cycle de vie (œuf à œuf) de 40 à 70 jours. Les conditions optimales à son développement sont l’obscurité et une température comprise entre 14°C et 27°C.

Les punaises de lit sont attirées par la chaleur et le dioxyde de carbone dégagés par le corps et se nourrissent de son sang. Elles piquent tous les 3 à 15 jours. Mais lorsqu’elles ne trouvent pas à se nourrir, elles ont la particularité de pouvoir mettre leur métabolisme en veille pendant plus d’un an, c’est la diapause. Pour prendre leur repas de sang tranquillement, elles injectent diverses substances dont un analgésique rendant leurs piqûres indolores. En revanche, elles déclenchent souvent des éruptions cutanées provoquant de violentes démangeaisons pouvant perdurer jusqu’à deux semaines. Dans la majorité des cas, ces piqûres sont regroupées ou alignées sur une même zone. À ce jour, aucune maladie connue n’est transmissible par les punaises de lit. En revanche, leur présence peut détériorer votre sommeil et avoir un impact psychologique important, allant jusqu’à entraîner des dépressions chez certaines personnes.

Ces insectes ont un cycle de reproduction de moins de huit semaines. Leurs œufs, blancs, de la taille d’une tête d’épingle et assemblés en grappe, éclosent sous dix jours. 3 à 15 jours après sa fécondation, la femelle pond 5 à 15 œufs par jour, soit 200 à 500 œufs durant sa vie. La durée du cycle de vie (œuf à œuf) est de 40-70 jours. En prenant les durées moyennes, une seule femelle fécondée peut engendrer un demi-million d’individus en 1 an. Il y a 5 mues entre la nymphe et l’adulte (appelé imago). Chaque mue est déclenchée après la prise d’un repas sanguin, soit tous les 3 à 15 jours. Les punaises de lit atteignent leur maturité sexuelle au bout de six semaines.

Les punaises de lit fuient la lumière et, à votre insu, en prenant place dans les sacs, bagages et colis, se propagent de pièce en pièce, d’appartement à appartement, d’immeuble à immeuble.

Quelles sont les maladies transmises par les punaises de lit ?

La piqûre de la punaise de lit peut provoquer des lésions cutanées de 5 mm à 2 cm de diamètre. Parfois, ces lésions gonflent, s’étendent et s’infectent, notamment lorsque vous les grattez et créer une surinfection bactérienne.

Les effets psychiques sont à prendre au sérieux. Les piqûres ayant lieu durant les moments de détente, de repos et donc de vulnérabilité, une association est enregistrée par le cerveau qui finit par émettre des signaux de stress délétère pour la qualité du sommeil. Les victimes des punaises de lit dorment moins et mal, deviennent nerveuses et irritables au point de développer chez certains individus des dépressions psychologiques.

En revanche à ce jour, la punaise de lit ne présente aucun risque de transmission vectorielle d’agents infectieux.

Quels sont les risques financiers liés à la présence de punaises de lit ?

Les frais d’intervention d’un professionnel sont quasi-incontournables, sachant que plus une intervention est rapide, plus elle limitera le niveau d’infestation et donc moins elle sera coûteuse. 

Pour les professionnels du tourisme, les clients mécontents à cause de la présence de punaises de lit peuvent demander des remboursements ou des frais de relogement. L’image de marque est dégradée par des avis négatifs et dissuasifs qui finissent par faire fléchir la courbe du chiffre d’affaires. De plus, lors de grosses infestations, le coût de changement de literie, de mobilier et parfois de revêtements peut vite s’avérer onéreux. La confiance de la clientèle ne peut être restaurée qu’après d’importants investissements en matériel et en communication.

Pour les particuliers, les coûts de changement de literie (bien que certains professionnels ont des solutions pouvant les sauver), de mobilier et parfois de revêtements peuvent lourdement s’accumuler. Au-delà des conséquences matérielles, les dommages physiques et psychiques ne sont pas quantifiables mais ne doivent pas être minimisés (consultations de spécialistes, arrêts maladie, …).

Peut-on prévenir et éviter une infestation
de punaises de lit ?

Il est très difficile de se prémunir contre l’arrivée intempestive de ces insectes. Ils fuient la lumière et profitent de l’obscurité pour se déplacer, se dissimuler et parfois embarquer dans vos bagages sans que nous nous en apercevions. 

Il y a cependant des réflexes à prendre pour  réduire au maximum les risques d’infestation :

  • Lors de vos déplacements, ne déposez pas vos affaires au sol ou sur un ameublement en tissu. Déposer vos bagages sur un porte bagage ou sur les sols carrelés. 
  • En cas de doute à votre retour, et à plus forte raison si vous avez été piqué par des punaises de lit, placez vos bagages dans la baignoire ou dans la cabine de douche, dès votre arrivée. Mettez directement vos vêtements à laver dans la machine avec une eau à 60°C ou au congélateur à -20°C pour une durée minimum de 72h. La réfrigération est également préconisée pour  les objets (livres, trousse de toilette, chaussures, …). Si vous ne pouvez pas tout traiter immédiatement, placez le reste de vos affaires dans un sac poubelle scellé et procédez au fur et à mesure. Vous pouvez également déposer vos effets au pressing en prévenant le pressing des risques de présence de punaise de lit. Pour les objets trop volumineux comme la valise, vous pouvez les laver sous la douche avec une eau très chaude en veillant à brosser fermetures éclair, intérieurs de poches,… . 
  • Par mesure de sécurité, procédez de la même manière que précédemment pour tout achat de vêtement d’occasion.
  • Une autre source de contamination à ne pas négliger est l’arrivée de meubles de deuxième main. Avant de les acquérir, inspectez-les et ne prenez aucun risque si vous observez des taches noirâtres, des zones poisseuses ou des petites boules ou grains clairs (œufs ou poche d’œufs). Dans tous les cas, nettoyez-les minutieusement avec de l’eau savonneuse avant de les installer chez vous. 
  • Les puces de lit aiment se réfugier dans les fissures et anfractuosités de votre maison. Une prévention des risques passe par la restauration des matériaux et éléments de décoration (Par exemples : décollements des revêtements muraux et du sol, interstices dans les plinthes, encadrement de portes ou fenêtres, des prises électriques et interrupteurs, …). Lors de travaux, privilégiez l’utilisation de matériaux impénétrables aux insectes comme le carrelage, la faïence, le béton ciré, … et évitez les revêtements en bois comme le lambris, …
  • Lors de travaux, il est également possible de mettre en place un terrain mortel pour tous les insectes rampants. Par exemple, saupoudrez de la terre de diatomée avant la pose de parquets, dans les faux plafonds, … Elle restera active tant qu’elle ne sera pas exposée à l’humidité et son action peut durer plusieurs années.
  • Pour les professionnels de l’hébergement, il est quasiment impossible d’empêcher une infestation par punaises de lit. En revanche, il est impératif de mettre en place une méthode de détection afin de pouvoir intervenir avant que le pic de reproduction ne soit atteint. De même, en supprimant au maximum les lieux de nidification, il sera plus facile et moins cher d’intervenir quand cela s’avèrera nécessaire.

Pour information, les mobiliers et lits en tubes métalliques ou toutes autres formes creuses sont des paradis pour les punaises de lit.

Et bien sûr, pensez à utiliser les housses de matelas anti punaises de lit (en vente sur le site ou par nos expertes).

À ne surtout pas faire :

Passer l'aspirateur Secouer les tissus & tapis à l'extérieur Jeter votre mobilier et literie sans les isoler Donner en 2nd main vos mobiliers infestés

Passer l’aspirateur !

Les punaises de lit, nymphes, … pourraient en ressortir et contaminer d’autres pièces. Si vous avez utilisé un aspirateur, il faut impérativement changer le sac de récupération des poussières. Placez ce dernier dans un sac poubelle qui doit être aussitôt fermé hermétiquement et jetez dans le conteneur au départ de l’incinérateur. Immergez ensuite le flexible, le manche et la brosse de l’aspirateur dans de l’eau bouillante (minimum 60°C).

Secouer ou battez les tissus et tapis à l’extérieur !

Vous feriez tomber les adultes, nymphes et les œufs qui s’empresseront d’infester votre entourage.

Jeter votre mobilier et literie sans les isoler !

Les punaises de lit peuvent s’échapper vers votre voisinage. Nous vous conseillons également de mettre un affichage du type ‘Attention ! Punaises de lit’. Mais bonne nouvelle, certains types de traitement permettent de sauver vos biens !

Donner en deuxième main, vos mobiliers infestés !

Les punaises de lit, nymphes, œufs … peuvent y loger et contaminer d’autres lieux. 

Si vous n’êtes pas en mesure de suivre ces recommandations, ou si elles n’ont pas atteintes leur objectif en moins d’une semaine, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel.

Comment savoir si j’ai des punaises de lit chez moi ?

Il est difficile de savoir quel insecte nous a piqué uniquement par l’observation de la piqûre ou morsure car nous développons des lésions similaires d’un individu à un autre que ce soit par un moustique, une araignée, une puce ou encore un cafard. Pour vous aider à y voir plus clair voici les indices de la présence de punaises de lit :

1er indice : Au réveil, vous avez des piqûres d’insecte plus ou moins boursouflées, urticantes et parfois douloureuses. Les piqûres en ligne dans une même zone sont caractéristiques de la punaise de lit, mais cela peut également être l’œuvre d’une araignée. La plupart d’entre nous développons une allergie aux piqûres de punaise de lit qui ne manquent pas de nous alerter quand d’autres ne présentent que de petites lésions cutanées qui peuvent passer inaperçues. Il est recommandé de vérifier également les animaux de compagnie qui se grattent, car eux aussi peuvent être des victimes de ces nuisibles.

2ème indice : Vous remarquez des points noirs d’un à trois millimètres sur vos draps, matelas ou sommier ou de longues traces de cinq à dix millimètres dues à l’écrasement de ces insectes lorsque vous bougez durant votre sommeil.

3ème indice : Vous avez trouvé des enveloppes de carapaces beiges dans vos placards, vos tiroirs, sous ou derrière vos mobiliers. Vous pouvez également apercevoir un insecte ressemblant qui s’enfuit lorsque vous allumez la lumière dans la nuit.

4ème indice : Lorsqu’il y a une très forte infestation, une odeur âcre se dégage des zones particulièrement infestées. Lorsque ces odeurs se manifestent, les trois premiers indices sont déjà nettement observés.

Seule l’identification d’un spécimen récupéré sur place peut confirmer de manière certaine la présence des punaises de lit.
Les experts des sociétés de désinsectisation sont qualifiés pour reconnaître les signes et les insectes.

Que faire lorsque la présence de punaises de lit est détectée ?

Nous estimons qu’il est impossible de se débarrasser personnellement de punaises de lit au-delà de la 2 ème ponte, soit 4 à 5 semaines après l’arrivée du premier individu, et il est rare de repérer l’arrivée de punaises de lit avant ce moment. Faire appel à un professionnel dès les premiers signes est le meilleur moyen d’assurer votre sérénité. Et le coût sera bien moins élevé si vous réagissez rapidement.

Après l’évaluation de l’infestation (quantité et répartition) et uniquement en cas de petite infestation (1 à 20 individus dans une seule et unique pièce), voici nos conseils pour lutter par vous-même contre ces nuisibles :

  • Lavez les draps, alèses, oreillers, traversins, coussins et autres tissus à minimum 60°C. Dans la dernière eau de rinçage, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree (Arbre à Thé).
  • Décollez les lits ou les canapés des murs et placez des pièges à glue à chaque pied afin de bloquer leurs allées et venues vers le nid ou prévenir une éventuelle fuite (pensez au pied central pour les grands lits). 
  • Sur les matelas ou les canapés, passez très très très lentement le fer à repasser positionné sur la température maximum, si possible avec de la vapeur. Vous pouvez diluer 20% de vinaigre blanc dans l’eau pour augmenter l’efficacité du procédé. L’odeur sera forte à l’utilisation mais disparaîtra rapidement, et de surcroît, cela détartrera votre fer (après utilisation au vinaigre, pensez à le rincer pour ne pas abîmer les joints).

Tous les coins et pliures doivent avoir atteints un minimum de 60°C pour une lutte réussie.

  • Avec une bombe cryogénique, traitez les zones non atteintes par la chaleur ainsi que les cadres des mobiliers.
  • Idéalement, faites de même avec tous les meubles et tissus dans la pièce infestée. Les tissus trop fragiles pour être passés à 60°C doivent être traités par le froid (72h au congélateur à -20°C). N’oubliez pas les sacs et les valises.
  • Vérifiez et traitez les plinthes avec une bombe cryogénique ou une bombe de terre de diatomée. Cette dernière laisse une traînée blanchâtre et active tant qu’elle n’est pas nettoyée (en vente sur le site ou par nos expertes).
  • Pensez à traiter les tapis et coussins de vos animaux de compagnie.
  • Pour vos literies, nous vous recommandons l’utilisation de housses anti-punaises de lit (en vente sur le site ou par nos expertes). Cette housse isole les individus et les emprisonne. Enfermés et sans nourriture, les punaises de lit ne pourront plus se reproduire et mourront de faim. Les housses évitent également aux punaises qui n’auraient pas été tuées par vos traitements de venir nicher dans le matelas.
  • Attention, les produits toxiques vendus aux non professionnels contiennent deux fois moins de substance active, augmentant la résistance des insectes aux biocides. De plus, pensez à éloigner les enfants et les animaux.

Toutes ces opérations doivent être faites dans la même journée. Si des zones, objets ou tissus n’ont pas pu être traités, il faut les isoler avec du film ou des sacs plastiques pouvant être scellés.

Attention, la lutte contre les punaises de lit ne doit en aucun cas contaminer d’autres sites ou le voisinage. Cela pourrait avoir un effet boomerang. 

Quels traitements sont utilisés contre les punaises de lit par Zzzéro Nuizzzible ?

Une opération anti punaises de lit doit s’adapter au niveau d’infestation, au lieu infesté, aux résidents et aux moyens, tant au niveau de l’impact environnemental que financiers, que le client souhaite mettre en œuvre. Nos protocoles s’adaptent à ces facteurs et votre experte vous guidera dans le choix le plus adapté à votre problématique.

La première étape étant de confirmer la présence de punaises de lit ainsi et d’évaluer l’ampleur de l’infestation (quantité et répartition) par un questionnaire (appelez nos expertes au 0 680 655 080). En cas de forte infestation, une déclaration auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) est souhaitable. Nous pouvons nous en charger.

Votre experte vous adressera un devis avec une solution Eco-Logique et une solution biochimique. Elle pourra également vous guider vers une détection canine de qualité (facultative).

Les solutions éco-alternatives utilisées par Zzzéro Nuizzzible

A savoir : Si la préservation de nos environnements n’est pas encore une évidence pour tous, les nouvelles générations ont bien compris que l’héritage laissé par l’ère de l’Industrialisation et des enjeux financiers est catastrophique. Petit à petit, les notions d’écologie, puis d’environnement , … et maintenant d’Eco-Certitude nous ouvrent les portes d’une utilisation raisonnée des substances nocives. A ce propos, le plan Eco-phyto, a pour objectif de réduire les  usages de produits phytopharmaceutiques de 50% d’ici 2025 (https://agriculture.gouv.fr/le-plan-ecophyto-quest-ce-que-cest).

L’utilisation des biocides ne doit plus être l’unique moyen d’élimination des nuisibles et comme pour les antibiotiques ce n’est pas automatique ! En effet, nos conseillers et expertes, sont des médecins de la 3D (dératisation, désinsectisation, désinfection) et vous conseilleront la ou les méthodes efficaces en fonction de l’infestation que vous subissez, de votre environnement et de votre sensibilité.

Connue depuis la nuit des temps, la chaleur est le moyen le plus facile à mettre en œuvre pour tuer toute présence d’éléments pathogènes dont les insectes et à fortiori de punaises de lit. Les imagos, nymphes et œufs meurent lorsqu’ils sont exposés à une température supérieure à 46°C. Plus la température sera élevée et moins le temps d’exposition devra perdurer (plus d’une heure à 60°C contre quelques secondes à 180°C).

Le traitement thermique par vapeur professionnel utilise l’eau sous sa forme gazeuse en l’élevant à 180°C. Ce procédé permet d’obtenir une vapeur haute pression avec seulement 10% d’eau d’où son surnom de ‘vapeur sèche’.
Redoutablement efficace, facile à mettre en œuvre, rapide, précis, discret car sans odeur ni trace et inoffensif pour les humains, vos animaux de compagnie et l’environnement, cette méthode ne nécessite qu’un passage si le protocole est bien suivi, ne limite pas l’utilisation des locaux pendant ni après le traitement (vous pouvez rester présent !), ne requiert pas de nettoyage après le traitement et en plus elle désinfecte les surfaces traitées par la même occasion.
Cette procédure est couplée avec pulvérisation de terre de Diatomée ou de Cryogénisation dans les zones craignant l’humidité comme les prises électriques (misent momentanément hors tension), le décollement de revêtements, … ainsi que, par mesure de précaution, dans les pièces à faible risque de contamination. L’efficacité de cette méthode est assurée par la rigueur que votre l’experte mettra en œuvre.
Le traitement thermique par vapeur professionnelle ne nécessite aucuns produits chimiques. C’est un choix respectueux de l’environnement et qui ne présente aucune accoutumance pour les insectes et donc ne contribue pas à leur résistance aux biocides. Il est compatible avec tous les lieux commerciaux, professionnels, collectifs, de santé, privés, …

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le traitement thermique par vapeur professionnelle.

En savoir +
Eco-Alternatif

Le traitement thermique par montée de température de la pièce

En savoir +
Eco- Alternatif

Le traitement thermique par le froid (cryogénisation, congélation, surgélation)

En savoir +
Eco-Alternatif

Le traitement à la terre de diatomée

En savoir +
Eco- Alternatif

Les traitements chimiques

À savoir : La plupart des traitements chimiques ont un effet neurotoxique qui endommage le système nerveux de l’insecte le menant à sa mort. Les lieux traités avec des insecticides dosés faiblement agissent lentement. L’insecte continue à se reproduire un certain temps avant qu’il ne meure. C’est ainsi que les nouvelles générations développent petit à petit des immunités aux biocides poussant les laboratoires à augmenter les dosages, à expérimenter et à développer de nouvelles combinaisons de molécules toxiques directement et indirectement sur l’environnement. De plus, petit à petit, les produits sont éliminés de votre espace grâce aux courants d’air ou aux eaux de nettoyage qui contaminent alors l’atmosphère, les nappes phréatiques et finissent dans nos poumons et estomacs.

Pour être efficace et raisonnée, l’utilisation d’un produit chimique quel qu’il soit doit être préconisée, dosée et appliquée par un professionnel. Une campagne de désinsectisation chimique efficace sur les punaises de lit nécessite impérativement et au minimum deux traitements, à environ deux semaines d’intervalle, voire plus pour une infestation importante et avec un minimum d’une semaine de réintégration des lieux.

Les punaises de lit ont la faculté de diapause et peuvent rester cacher sans se nourrir jusqu’à deux ans. Le seul moyen de les attirer est de réintégrer vos locaux ou de placer un leurre efficace (température et émission de CO 2 ). Elles sont principalement attirées par les humains car leur formule chaleur/CO 2 /masse est optimale.

Le protocole exige un certain nombre de préparations qui peuvent être faites par vous- même pour limiter le coût de l’intervention ou à votre demande par l’experte qui interviendra (voir la rubrique : Que dois-je faire avant l’arrivée de l’experte en désinsectisation).

Combien coûte le traitement contre les punaises de lit ?

Le coût du traitement contre les punaises de lit varie en fonction du mode de traitement choisi, de la surface et du nombre de pièces à traiter et du niveau d’infestation.

Que dois-je faire avant l’arrivée de l’experte en désinsectisation ?

Votre experte en désinsectisation devra avoir accès à toute(s) la(es) pièce(s) concernée(s) et, évidemment, à chaque recoin. Quel que soit la méthode de désinsectisation retenue, il faudra préparer votre appartement et décontaminer les vêtements, objets, … (c’est l’une des conditions sine qua non pour réussir à se débarrasser totalement des punaises de lit) :

  • Si vous optez pour la désinsectisation chimique, pensez à déménager vos animaux de compagnie, qu’ils soient en liberté, en cage (lapin, hamster, …. ) ou sous verre (poisson, tortue, …) ;
  • Videz le contenu des armoires, des tiroirs et de tout autre meuble y compris les étagères. Prenez grand soin de ranger leurs contenus dans des sacs hermétiquement fermés afin de les traiter par la chaleur (machine à laver à 60°C ou sèche-linge à la puissance maximum minimum 1h) ou par le froid (72h au congélateur à -20°C).
  • Après la décontamination, utilisez de nouveaux sacs pour les isoler si le protocole de désinsectisation n’est pas terminé. Vous risquez une recontamination si un insecte ou un œuf se glisse dans le fond du sac.
  • Retirez les rideaux, linge de lit, coussins, … pour les traiter comme les affaires en tissu (voir ci-dessus) ;
  • Écartez d’au moins 50 cm les meubles des murs ;
  • Décrochez les éléments décoratifs des murs ;
  • Enroulez les tapis ;
  • Ouvrez les prises électriques et les interrupteurs ;

Si vous avez des plinthes démontables, déposez-les juste devant leur emplacement. Si vous avez des plinthes électriques, ouvrez-les et déposez leur coffrage devant leur emplacement.

Dans tous les cas, ne transférez rien d’une pièce à l’autre sans prendre les mesures anti contamination.

L’expert peut également faire toute la préparation et prendre en charge la désinfection des effets personnels mais le prix en sera impacté (pour avoir un devis sur ces prestations, contactez-nous au 0 680 655 080).

Si vous pensez devoir jeter vos matelas, coussins ou une partie de votre ameublement, demandez conseils à nos expertes (au 0 680 655 080). Elles vous guideront sur cette issue qui est loin d’être fatale ou sur la méthodologie à utiliser afin de ne pas contaminer d’autres sites.

Que dois-je faire pendant la désinsectisation?

Si vous optez pour une désinsectisation EcoAlternative, vous pouvez rester sur place et vaquer à vos occupations habituelles.

Si vous préférez le traitement chimique ou si ce traitement est le seul préconisé dans votre cas, vous devrez évacuer les lieux durant le traitement pour éviter tout risque d’intoxication car  les produits chimiques utilisés sont tous classifiés CMR (Cancérogène et/ou Mutagène et/ou Reprotoxique).

Que dois-je faire après la venue de l’experte en désinsectisation ?

Si vous optez pour une désinsectisation EcoAlternative, il n’y a qu’à tout remettre en place mais attendez deux semaines avant de ranger vos affaires et effets personnels. Surveiller que l’infestation a bien été totalement éradiquée.

En cas de traitement chimique, de nombreux d’applicateurs indiquent un retour possible dans les locaux 4-5 h après le traitement et une aération d’1 à 2h. Pour notre part, nous vous prescrivons de dormir au minimum une nuit à l’extérieur, deux dans l’idéal et pour les personnes malades, les femmes enceintes, les nourrissons et tout les personnes de santé fragilisée d’attendre 5 à 7 jours avant de réintégrer les locaux. A votre retour, aérez une demi-journée minimum en créant des courants d’air. Dans l’idéal, il faudrait pouvoir laisser l’insecticide sur les surfaces durant 15 jours afin qu’il puisse agir sur les punaises de lit survivantes lorsqu’elles quitteront leur cachette mais il faut nettoyer toutes les surfaces qui pourraient être en contact avec la peau de jeunes enfants, de personnes immunodéficients, sensibles, allergiques, … ou la truffe des animaux afin de prendre aucun risque d’empoisonnement. Après le dernier traitement, au terme des deux semaines d’action de l’insecticide, vous pourrez remettre en place vos affaires et effets.

Dans tous les cas, appliquez les préconisations de la rubrique ‘2.1.4 – Peut-on prévenir et éviter une infestation de punaises de lit ?’.

Les résultats sont-ils garantis ?

Parce qu’aucune méthode de désinsectisation ni aucun désinsectiseur sérieux ne peut affirmer la réussite à 100 % dès la fin du traitement, nous garantissons nos interventions sous conditions (voir les CGV disponibles à la fin de chaque devis).

Comment éviter une nouvelle infestation ?

Voir la rubrique 2.1.4 – Peut-on prévenir et éviter une infestation de punaises de lit ?

La détection canine ?
Quand et pourquoi ?

L’odorat des chiens est cent fois plus développé que celui des humains. Dressé pour reconnaître l’odeur des punaises de lit et leurs œufs, un ‘chien renifleur’ augmente l’efficacité de l’intervention de 95 % et évite les traitements annexes sur vêtements, linges de maison, mobiliers et autres objets qui ne sont pas infestés. Cette prestation présente l’avantage de circonscrire la zone d’intervention du désinsectiseur et d’éviter des surcoûts inutiles. Quelle que soit l’infection détectée par un chien, Zzzéro Nuizzzible applique le principe de précaution grâce à un protocole spécifique.

La détection canine est fortement conseillée pour :

  • Les revêtements capitonnés, lambrissés, …, 
  • Les mobiliers, objets, vêtements,… de valeur, 
  • Les mobiliers, objets, vêtements,… fragiles, 
  • Les hébergeurs professionnels.

Pour ces prestations, Zzzéro Nuizzzible collabore avec un binôme formé par le pionnier de la détection canine : ENTREPRISE

une question ?

Nos collaborateurs sont à votre service
et répondent à toutes vos questions

une urgence ?

Un expert vous contacte dans l'heure
(de 8h à 23h 7j/7)